Lille:alternataire

> archéologie:alternataire > Plancton > Okiami - liste d’information > Transmis : Repas et après midi à propos de l’avenir de la « ZAC Pépinière (...)

Transmis : Repas et après midi à propos de l’avenir de la « ZAC Pépinière »

samedi 14 février 2015, par plancton


Salut,
Nous vous trans­met­tons cette invi­ta­tion du col­lec­tif Pépinière.

L’occa­sion aussi de rap­pe­ler la Manifestation contre la chasse aux
pau­vres, pour la rea­pro­pria­tion des quar­tiers, des terres, et des moyens
de pro­duc­tions, samedi 14 février 2015 à 14h, grand place de Lille,
métro Rihour. http://lille.cyber­ta­ria.org/spip.php?arti­cle2772


Bonsoir, bon­jour,

Dans la suite de la mobi­li­sa­tion à propos de la "ZAC Pépinière" et en
sou­tien aux habi­tant.e.s expro­pria­bles, nous pro­po­sons un
repas/après-midi sur la place du Triangle Désirée Boucher, le diman­che
15 février à partir de 12h30.

Au pro­gramme, rendez vous sur place à partir de 12h30 pour un repas
par­ti­ci­pa­tif (amenez ce que vous voulez), suivi d’un début d’après midi
en fan­fare avec la bri­gade des tubes !
Une réu­nion publi­que aura lieu à 16h pour appro­fon­dir ensem­ble le sujet
de la « ZAC Pépinière » et ce qu’il est pos­si­ble de faire.

Nous joi­gnons ci-des­sous (et en lien) le texte d’appel pour
l’évènement, à dif­fu­ser sans modé­ra­tion !

https://lille.indy­me­dia.org/spip.php?arti­cle29053

A bien­tôt, Dimanche espé­rons le !
Le col­lec­tif Pépinière

— -

Repas et après midi à propos de l’avenir de la « ZAC pépi­nière »

Depuis 20 ans, Euralille et LMCU opè­rent de la même manière, ici en
pré­vi­sion du projet de l’Ilot Pépinière : après un rachat à bas coût et
l’expul­sion des habi­tants, le temps et les intem­pé­ries pour­ris­sent les
mai­sons. Après démo­li­tion, les béton­neu­ses béton­nent : les deux der­niers
hec­ta­res de bois res­tant dans cette ville seront rem­pla­cés par 250
loge­ments et des cen­tai­nes de voi­tu­res.

En dépit de la prose fleu­rie des urba­nis­tes et des archi­tec­tes -
rem­pla­cez « Béton, expul­sion, pol­lu­tion » par un « trait d’union entre
la moder­nité d’Euralille et le quar­tier tra­di­tion­nel de Saint Maurice »
- ce projet n’est rien d’autre qu’une basse opé­ra­tion de pro­mo­tion
immo­bi­lière dans l’une des villes les plus chères de France. À cinq
minu­tes de la gare TGV, les cadres met­tront le prix pour aller à Paris à
pied. Les autres devront faire place nette.

Nous connais­sons déjà le projet d’Euralille. C’est le même type
d’urba­nisme stan­dar­disé et moche que du côté impair de la rue, que sur
le Boulevard Hoover ou Porte de Valenciennes. Aux ancien­nes rues
modes­tes mais vivan­tes, une ville anes­thé­siée par leurs « mètres carrés
de bureau », leurs « espa­ces rési­den­tia­li­sés » et leurs « amé­na­ge­ments
pay­sa­gers ». Au regard de ce qui se fait déjà, sou­hai­tons-nous vrai­ment
que « La ville conti­nue », pour repren­dre le slogan muni­ci­pal ?
Les enjeux finan­ciers d’une telle opé­ra­tion sont colos­saux. Face à cela,
les der­niers habi­tants et tri­tons qui habi­tent l’îlot Pépinière ne
suf­fi­ront pas. Mais nous pou­vons nous réunir, dis­cu­ter de la ville que
nous vou­lons et, qui sait, stop­per l’avan­cée d’Euralille.

Rendons-nous sur la Place du Triangle Désirée Boucher, le diman­che 15
février à partir de 12h30, pour un repas par­ti­ci­pa­tif (amenez ce que
vous voulez) et une après midi en fan­fare avec la bri­gade des tubes !
Une réu­nion publi­que aura lieu à 16h pour appro­fon­dir ensem­ble le sujet
de la « ZAC Pépinière » et une bal­lade

Le col­lec­tif pépi­nière - pepi­niere chez riseup.net


2002-2018 | Site réalisé avec SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | squelette | | Plan du site | logo Lautre