Accueil > archéologie:alternataire > Mise en ligne de La Sociale de l’été 2006

Mise en ligne de La Sociale de l’été 2006

samedi 5 août 2006

Ça y est voici le nouveau numéro de La Sociale, le journal qui fait mal au grand kapital. Un numéro d’été sans mots croisés ni conseils minceur, et pourtant il est épais...

En effet nous tenions à donner nos impressions et nos analyses sur l’important mouvement social qui s’est déroulé ce printemps et auquel nous avons pris part. Trois articles sur le sujet donc. Le premier s’efforce de faire le point sur l’état du mouvement contre la précarité d’une manière globale à la sortie de ces 2 mois et un peu plus de lutte intense. Le deuxième évoque la lutte telle que nous l’avons vécue dans nos facs et nos lycées pour ceux et celles d’entre nous qui sont étudiant-e-s ou lycéen-ne-s, et le troisième est le point de vue de salariés de l’Éducation nationale dans ce mouvement.

Si ce mouvement a eu de l’ampleur et offre des perspectives pour les mois et les années de luttes à venir, on a quand même pas mal d’autres choses à raconter. 10 ans après l’occupation de l’église Saint-Bernard, la loi CESEDA prépare une fois de plus l’accroissement de la précarisation des immigré-e-s. Pendant ce temps-là aux États-Unis, les immigré-e-s se rebellent et font la nique aux syndicats ultra-institutionnalisés en lançant une grève sauvage le 1er mai. Encore de l’espoir, donc ! Pour poursuivre dans l’international, un retour sur la situation au Togo avec le récit de camarades qui se trouvaient là-bas pendant les élections de 2005. où l’on constate la vacuité des slogans électoraux et des principes démocratiques malgré la révolte d’un peuple, le tout évidemment sous le bienveillant parrainage de nos bons ministres françafricains.

Voir en ligne : À lire sans tarder ce numéro d’été


2002-2021 | Site réalisé avec SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | squelette | | Plan du site | logo Lautre