Accueil > archéologie:alternataire > Mort accidentelle d’un sans papier

Mort accidentelle d’un sans papier

mardi 7 janvier 2003

Selon Libération du 7 janvier, Ricardo Barrientos, un Argentin de 52 ans sans papiers, est mort le 30 décembre à Roissy peu après l’embarquement dans l’avion qui devait l’expulser.La police aux frontières (PAF) assure qu’il s’agit d’une mort naturelle : une crise cardiaque. Selon certains passagers, Ricardo se serait débattu entre les mains des deux policiers qui le tenaient plié en deux sur son siège pour le maîtriser, un procédé semble-t-il de plus en plus utilisé lors des expulsions.
« Mort naturelle » qui aura été étouffée pendant huit jours...

Voir en ligne : Lire l’article original


2002-2021 | Site réalisé avec SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | squelette | | Plan du site | logo Lautre