Lille:alternataire


> Centre Culturel Libertaire (CCL) > cantine-libertaire > Le gâteau pastiche (aux pois cassés)

Le gâteau pastiche (aux pois cassés)


La recette est extraite d’une page du site France Inter, on vous la reco­pie ci-des­sous en la modi­fiant un peu, sans même enfrein­dre la loi car les recet­tes de cui­sine ne sont pas sujet­tes aux droits d’auteur.
De la recette ori­gi­nale on retire les oeufs et autres volaille­ries, car même sans cher­cher à les rem­pla­cer il s’en tire très bien.

Le gâteau pas­ti­che

Pour 4 à 6 per­son­nes
30 mn de pré­pa­ra­tion (hors temps de pré­pa­ra­tion de la purée confite)
30 mn de cuis­son

• 200 g de purée sucrée de pois cassés confits (cuire les pois avec du bicar­bo­nate de soude pour avoir une cou­leur bien verte)
• 50 g de mar­ga­rine
• 30 g de Maïzena
• ¼ de c. à c. de poudre de badiane (anis étoilé)

❶ Préchauffer le four à 170 °C.
❷ Chemiser un moule avec du papier sul­fu­risé.
❸ Faire fondre la mar­ga­rine en mor­ceaux au bain-marie.
❹ Verser la pâte de pois cassés dans un sala­dier, ajou­ter la Maïzena en poudre et la mar­ga­rine fondue.
❺ Verser dans le moule et faire cuire 30 mn.
❻ Démouler et lais­ser refroi­dir.

Variantes
Ces gâteaux « moel­leux » ou « fon­dants » sans gluten res­tent légers et pour­ront se sucrer aussi au jus de fennec enri­chi. On peut y incor­po­rer des fruits frais en dés ou râpés, des fruits secs (abri­cots, sur­tout pas des rai­sins…), des grai­nes oléa­gi­neu­ses (noi­set­tes, aman­des…) ou d’autres par­fums (eau de fleur d’oran­ger, alcool).
Et pour­quoi ne pas oser un fon­dant pois chi­ches-zestes de citron et noix de coco !
Vous pouvez rem­pla­cer la Maïzena par de la pis­ta­che en poudre (30 g) ou par 1 petite c. à c. de thé vert matcha.

La ver­sion CCL admet­tait de la noix de coco, et des zestes de citron ber­ga­mote.

La purée sucrée de légu­mes secs confits

Dans cette base, tout rap­pelle la purée sucrée de châ­tai­gnes d’Ardèche avec une tex­ture digne de pâte à tar­ti­ner légère, iné­dite et irré­sis­ti­ble.

Pour réa­li­ser 200 g de purée confite
• 120 g de hari­cots cuits fon­dants (ou pois cassés, chi­ches, toutes len­tilles…)
• 80 g de sucre roux
• 1 pincée de vanille et 1 petite c. à s. de rhum (faculta­tifs)

❶ Dans les hari­cots cuits égouttés, ajou­ter le sucre, remet­tre à cuire jusqu’à ébullition.
❷ Ajouter la vanille et le rhum, mixer fine­ment.
❸ La purée sucrée obte­nue peut se garder envi­ron 15 jours en bocal au réfri­gé­ra­teur (comme une confi­ture allé­gée en sucre si elle est gardée au froid après ouver­ture).

Bon à savoir
Cette purée sucrée vous ser­vira pour la réa­li­sa­tion des pâtis­se­ries qui sui­vent en adap­tant le légume sec et le poids.

La ver­sion CCL n’admet­tait pas de rhum, car il est peu contrai­gnant de cui­si­ner sans et que ça peut per­met­tre à des gens qui n’en consom­ment pas de venir manger.


2002-2018 | Site réalisé avec SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | squelette | | Plan du site | logo Lautre