Lille:alternataire

> Agenda > [Douai] 10h : bloquons Douai pour dire non à la loi Macron et à l’austérité (...)

[Douai] 10h : bloquons Douai pour dire non à la loi Macron et à l’austérité !

mardi 17 mars 2015 (10 h 00)


Voir en ligne : http://www.cnt-f.org/59-62/?p=15335

L’assemblée générale des syndicats CGT du Douaisis appelle à une manifestation unitaire le mardi 17 mars 2015 à Douai (59). Extrait du tract d’appel : « La loi du millionnaire Macron c’est la sécurisation juridique pour les patrons voyous, l’incitation aux licenciements, l’allongement du temps de travail, la pénibilité du travail de nuit non reconnue, les prud’hommes, l’inspection du travail et la médecine du travail balayées, la privatisation de tous les services publics, etc. Une loi du 19e siècle, une loi de classe !!! La loi Macron est le complément du CICE, du pacte d’austérité et de la loi de sécurisation (ANI). Elle porte en elle un projet de société qui réduit le salarié à sa force de travail, qui doit être exploitable au gré des employeurs et des marchés. Nous appelons à l’unité la plus large pour battre ce texte et exiger son retrait le 17 mars à 10 h place du Barlet à Douai ».

Les syndicats lycéens et étudiants SGL, UNL, UNEF et SUD ont décidé de s’associer à cet appel. Extrait de leur communiqué commun : « Nous sommes dans une optique de convergence des luttes ! Le combat mené pour un retour à la gratuité des transports en commun pour les lycéens, n’est pas fini. Les dernières annonces du gouvernement ne vont pas du tout dans notre sens ! Oublions la “priorité jeunesse”, aujourd’hui c’est le MEDEF la priorité du PS. Avec la loi Macron, le droit des patrons prime sur ceux des salariés ! Le travail du dimanche n’est en rien bénéfique pour la jeunesse : dans un monde idéal, les étudiants révisent le dimanche, ils ne travaillent pas ! Il ne faut pas oublier que si les étudiants travaillent, c’est pour financer leurs études car celles–ci ont des coûts exorbitants ! Et justement, on continu de casser l’école publique : les classes prépas (CPGE) seront payantes l’année prochaine car les étudiants ont l’obligation d’inscriptions en fac : on passe donc d’un droit gratuit à une obligation payante (184 €) ! Et la loi Macron, avec sa destruction de la défense des salariés, on en parle ? En tout cas pas dans le débat public ! L’austérité est donc de mise au PS, pourtant la jeunesse n’est en rien responsable de la crise ! Nous refusons de payer la crise ! L’austérité est nocive à l’éducation ! Nous appelons donc à la plus grande mobilisation des lycéens et des étudiants le 17 mars dans le Douaisis et annonçons déjà 4 lycées appelant au blocage : Corot, Labbé, Châtelet et Rabelais ! ».

L’union régionale des syndicats CNT du Nord Pas-de-Calais apporte son soutien à tous les mouvements sociaux unitaires, notamment lorsqu’ils sont à l’initiative de la base.

Elle appelle donc ses sympathisant·e·s du Douaisis (qu’ils/elles soient salarié·e·s, retraité·e·s, sans emplois, étudiant·e·s ou lycéen·ne·s) à contribuer au succès de cette manifestation du 17 mars.


2002-2018 | Site réalisé avec SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | squelette | | Plan du site | logo Lautre