Bibliothèque du CCL

Accueil > Catalogue > Parole au Capital : la Cotonnière de Fives, ou les avatars du label (...)

La Parole au Capital : la Cotonnière de Fives, ou les avatars du label Boussac

Molyneux, Pierre-Simon, Marinori, Cesar

(1976)

(XXIX - MOL) --> étagère XXIX — Travail

Editions 10-18, 1976, 446 pages

La cotonnière de Fives, ce n’est ni Lip ni l’usine modèle maoïste de "Coup pour Coup".

...2000 ouvriers privés en moins de deux ans de presque toute possibilité de survies, certes...mais une résignation, une apathie, bien peu conforme aux mythologies !
Pas étonnant que l’affaire n’intéressât guère les journaux. Qui donc aurait bien voulu croire, en 1972, qu’elle n’était qu’un prélude à l’effondrement de l’Empire Boussac...et de bien d’autres ?
Inlassablement, les gauchistes préféraient, pour leur part, servir au jour le jour les mesquines ambitions du Peuple.
Le nec plus ultra militant ? Donner "la parole aux ouvriers"...
C’est afin de mieux comprendre le sens de cette pratique que nous avons interviewé les travailleurs de Fives.
C’est à dire, en fin de compte, le Capital.


SPIP | squelette | | Plan du site | icone suivi activite RSS 2.0