Lille:alternataire

> archéologie:alternataire > La Sociale (2002-2012) > 03 (décembre 2002) > En bref

En bref

décembre 2002


Acharnement anti-syn­di­cal. Pour la deuxième fois en 5 mois, le tri­bu­nal d’ins­tance de Roubaix a annulé sur requête de la direc­tion la dési­gna­tion des délé­gués syn­di­caux CNT de la Redoute, jugeant que ce syn­di­cat (60 adhé­rent-e-s dans les locaux rou­bai­siens) n’est pas repré­sen­ta­tif. Le délé­gué syn­di­cal CFDT n’a, lui, pas été inquiété par la direc­tion après avoir agressé phy­si­que­ment la secré­taire de sec­tion CNT. Vous avez dit syn­di­ca­lisme de conni­vence ?

Que fait la police ? Un syn­di­cat SUD-Intérieur, se crée et regroupe des « fonc­tion­nai­res de police, de pré­fec­ture, de la sécu­rité civile… ». Il appelle à une « régu­la­ri­sa­tion mas­sive, géné­reuse et néces­saire » des sans papiers et par­ti­ci­pera à leur pro­chaine manif natio­nale… Reste à savoir s’il est du res­sort d’un syn­di­cat de défen­dre les forces de répres­sion de l’État. Les anar­cho-syn­di­ca­lis­tes ont depuis long­temps tran­ché la ques­tion : pas de flic ou de maton chez eux.

Intégration. Une taxe pou­vant s’élever à 220 euros va main­te­nant être exigée lors de la déli­vrance d’un pre­mier titre de séjour.

Démocratie-locale-directe-par­ti­ci­pa­tive-de-quar­tier. « Moins on sera pré­sents, plus on sera contents ». Par cette for­mule mar­te­lée de mul­ti­ples fois, Martine Aubry enten­dait mon­trer toute l’impor­tance qu’elle atta­che­rait à l’inves­tis­se­ment des habi­tants dans les Ateliers Urbains de Proximité sur le bou­le­vard Lebas et les Maisons Folies. On a une meilleure idée : que la muni­ci­pa­lité prenne de très lon­gues vacan­ces. Les habi­tant-e-s se char­ge­ront de tout. Directement.

Insécurité : Julien Dray (PS) et Jacques Toubon (UMP) ont été arrê­tés le même jour pour cir­cu­la­tion sur une voie de bus. Circonstances aggra­van­tes : l’un télé­pho­nait au volant, l’autre n’avait pas atta­ché sa cein­ture. Ces sau­va­geons ont tous les deux insulté les flics qui les avaient arrê­tés. SUD-Intérieur serait sur
le coup…

Transpole : le père Noël rem­placé par Big Brother : Fin décem­bre dans la métro­pole lil­loise, 205 nou­veaux « agents de pré­ven­tion » vien­dront donner une touche sup­plé­men­taire de bleu marine au métro. En juin, ils seront 888 au total, assis­tés de 500 véhi­cu­les d’inter­ven­tion d’urgence et de 1.142 camé­ras de sur­veillance. Avec les Contrats Locaux de Sécurité, tout le monde peut jouer dans Loft Story ! Eric Quiquet, adjoint au maire et chef de file des Verts locaux, s’en féli­ci­tait juste avant d’aller mani­fes­ter contre le projet de loi Sarkozy.

La guerre des gangs n’aura pas lieu. Dans le Val de Marne, malgré le témoi­gnage d’un agent de la BAC, la fameuse « police des poli­ces » (l’IGS) a été inca­pa­ble de retrou­ver les auteurs du tabas­sage de deux pré­ve­nus dans un com­mis­sa­riat. Un non-lieu a été pro­noncé après que la juge ait refusé la recons­ti­tu­tion des faits « en raison du très impor­tant nombre de poli­ciers sur les lieux ». Quand on vous dit qu’ils sont trop nom­breux  !

Après les paillo­tes, les block­haus ? Près de Sangatte, des CRS sont soup­çon­nés d’avoir incen­dié un block­haus qui ser­vait d’abri à des réfu­giés refu­sés au centre de Sangatte.


2002-2020 | Site réalisé avec SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | squelette | | Plan du site | logo Lautre