Lille:alternataire

> Agenda > [Lille] 12 h : rassemblement des intermittent·e·s du spectacle (négociations (...)

[Lille] 12 h : rassemblement des intermittent·e·s du spectacle (négociations UNEDIC)

jeudi 27 février 2014 (12 h 00)


Communiqué paru sur le site de la CNT 59-62

Voir en ligne : http://www.cnt-f.org/59-62/2014/02/...

« Depuis le 17 janvier 2014, date du début de la renégociation de la convention UNEDIC qui doit se terminer fin mars, les « partenaires sociaux » (le MEDEF, d’autres syndicats de patrons et des syndicats de salariés) dessinent leurs pistes pour une refonte de l’assurance chômage et menacent les droits des précaires indemnisé-es : CDD, intérims, intermittents du spectacle, contractuels, saisonniers, temps partiel, etc. En un mot, ils prétendent rétablir l’équité entre les chômeurs en proposant une « simplification » qui mènerait à la même réglementation pour tous, avec des droits au rabais. Lors de la dernière journée de négociation le MEDEF a été encore plus loin en proposant de supprimer purement et simplement le régime spécifique de l’intermittence du spectacle (annexes 8 et 10) ainsi que celui des intérimaires (annexe 4)  ! Son arme est bien connue : diviser pour mieux régner, nous opposer les uns aux autres et nous faire passer aux yeux de tous pour des privilégié-es ! Pour tou-tes les travailleur-ses, qu’ils/elles soient à emploi stable ou discontinus, flexibles et/ou précaires, quelque soit leur secteur d’industrie, il faut un système juste et équilibré d’indemnisation chômage, un système mutualiste qui garantisse des revenus suffisant à chacun au lieu du système actuel qui privilégie les plus riches et exclue les plus précaires. La lutte nous appartient  ! N’attendons pas la fin des négociations pour nous faire entendre ! (extrait du tract unitaire « Collectif des travailleurs précaires du spectacle en lutte, CNT 13, SUD Culture »). Pour en savoir plus sur cette lutte (vidéos, analyses, tracts, rendez-vous…), voir l’article publié sur Caméra au poing.

Les jeudi 27 février et mercredi 12 mars 2014, les intermittents du spectacle seront dans la rue à Lille. Rendez-vous à 12h (Grand’place) à l’appel du Comité des intermittents 59-62.

Extrait du site du Comité des intermittents 59-62 :

Le comité des intermittents 59-62 est un collectif de salariés en lutte. Nous sommes des travailleurs artistes et techniciens du spectacle. Ce comité est né le 17 février 2014 face à la menace de suppression des annexes 8 et 10 qui régissent les modalités d’indemnisation de nos métiers, qui sont par définition précaires et irréguliers. Cette menace, réelle, se profile dans la proposition du MEDEF, de supprimer ces annexes lors de la prochaine cession de négociations entre les partenaires sociaux, qui s’achèvera ce 13 mars 2014. Notre secteur génère plus de 100 milliards d’apport à l’économie, c’est le 5ème secteur économique du pays. Malgré cela nous sommes dans des situations souvent précaires, et dénoncés comme des « assistés ». Le patronat cherche à nous utiliser comme bouc-émissaire, sans doute dans l’incapacité de tenir sa promesse de créer le million d’emploi pour lequel l’État va débourser 20 milliards d’euros. Alors c’est qui les assistés ?? Nous ne nous laisserons pas faire !

Nous appelons à deux rendez-vous les 27 février et 12 mars prochains pour faire entendre notre colère et nos revendications :

le retour à la date anniversaire (période de 12 mois) avec maintien des 507 heures et l’abandon de la période glissante,
la fusion des annexes 8 et 10 en une annexe unique pour les artistes et les techniciens,
le plafonnement des indemnités sur la base d’un plafond des revenus (salaires+indemnités) au niveau du plafond mensuel de la sécurité sociale (3 129 euros),
une meilleure prise en compte des arrêts maladie et des congés maternités,
une meilleure intégration des heures régime général et notamment des heures d’enseignement. »


2002-2018 | Site réalisé avec SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | squelette | | Plan du site | logo Lautre