Lille:alternataire

> Petite chronologie éphéméridalesque > 1923

1923

dimanche 2 septembre 2012


[début de] paru­tion (impri­mée) de Le Combat : organe anar­chiste du Nord et du Pas-de-Calais n° 1 (mai 1923), à Lille puis Wasquehal
— parait jusqu’au 2e année n° 12 (avril 1924)

Umberto Marzocchi connait quel­ques déboi­res : « Début 1923, pour échapper aux esca­drons fas­cis­tes, il pas­sait en France d’abord à Nice , puis à Lyon, Paris et Lille où il par­ti­cipa avec notam­ment Mario Mantovani et Hem Day aux acti­vi­tés du Comité pour les vic­ti­mes poli­ti­ques (CPVP). Le 6 décem­bre 1924 il fut l’objet d’un arrêté d’expul­sion et allait désor­mais vivre clan­des­ti­ne­ment entre la France et la Belgique. » à com­plé­ter avec sa notice dans le Dictionnaire inter­na­tio­nal des mili­tants anar­chis­tes

Albert "Germinal" Périer : « Bientôt secré­taire de la Fédération anar­chiste du Nord et du Pas-de-Calais, il fut délé­gué au IVe congrès de l’Union anar­chiste (Paris, 12-13 août 1923) ainsi qu’à celui qui eut lieu, également à Paris, du 1er au 3 novem­bre 1924. Le 27 jan­vier 1924 lors du congès anar­chiste régio­nal tenu à Lens il avait été nommé secré­taire du groupe artis­ti­que “L’Aube nou­velle” de Wasquehal. C’est lors de ce congrès qu’il avait été décidé d’éditer un organe régio­nal, Le Combat (Lille-Wasquehal, au moins 13 numé­ros de mai 1923 à avril 1924) à la fon­da­tion duquel il par­ti­cipa. Le jour­nal, sous-titré “organe anar­chiste du Nord et du Pas-de-Calais”, avait pour admi­nis­tra­teurs Achille Vigneron et Paul Celton et pour rédac­teurs prin­ci­paux Hoche Meurant, Paul Thant, Bridoux et Oscar Descamps. » d’après sa notice dans le Dictionnaire inter­na­tio­nal des mili­tants anar­chis­tes


2002-2021 | Site réalisé avec SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | squelette | | Plan du site | logo Lautre