Bibliothèque du CCL

Accueil > Catalogue > La Nakba ne sera jamais légitime

La Nakba ne sera jamais légitime

Stambul, Pierre

(XV - STA) --> étagère XV — International

Acratie, 2018, 185 pages
ISBN : 978 - 2 - 909899 - 60 - 2

Ce livre n’est pas écrit pour plaire.

Il ne plaira pas aux sionistes. Il dit les mots sur ce qui est à l’œuvre : occupation, colonisation, racisme, apartheid, crimes de guerre, crimes contre l’humanité.

il conteste aux sionistes le droit de parler au nom du judaïsme, qu’il soit laïque ou religieux, car ils salissent en permanence le judaïsme.

Il démonte le "roman national" sioniste censé justifier le nettoyage ethnique de 1948 qui se prolonge tous les jours. Il refuse cette gigantesque manipulation de l’histoire, de la mémoire et des identités juives. Il qualifie d’obscène l’instrumentalisation de l’antisémitisme par les soutiens d’un gouvernement qui est aujourd’hui clairement d’extrême droite.

Il ne plaira pas non plus à ceux qui pensent que la seule issue, c’est que les Israéliens disparaissent comme avant eux les Croisés. On ne répare pas un nettoyage ethnique par un autre nettoyage. Jérusalem n’est pas juive. Mais elle n’est pas non plus musulmane. Elle appartient à tout le monde.

Il ne plaira toujours pas aux partisans d’un agenda politique obsolète : les nostalgiques des "deux États vivant côte à côte". Les accords d’Oslo ont été une gigantesque illusion permettant au rouleau compresseur colonial d’avancer sans obstacle. Cette illusion n’a plus d’avenir.

Ce livre n’apporte pas de solution à cette guerre parce que, pour l’instant, personne n’en possède. Il dit juste que le BDS est aujourd’hui essentiel. Il faut impérativement sanctionner l’occupant.

Il dit qu’aujourd’hui, face à l’apartheid, le soutien aux droits des Palestiniens est l’affaire de toute l’humanité. Nous aspirons à un autre monde fait de respect du droit, d’égalité et de solidarité.

Au Proche-Orient, on humilie et on enferme les Palestiniens. Ici, on traque les migrants et on les rejette. Partout, c’est le racisme décomplexé qui l’exprime. Il n’y a pas d’alternative, là-bas comme ici, au "vivre ensemble" dans l’égalité des droits.

Préfaces de Mossa’ab Bachir et d’Eleonore Merza


SPIP | squelette | | Plan du site | icone suivi activite RSS 2.0