Bibliothèque du CCL

Accueil > Catalogue > Wobblies & Hobos

Wobblies & Hobos

Joyce Kornbluh

(2012)

(XIII G - KOR) --> étagère XIII G — USA

Kornbluh, Joyce. — Wobblies & hobos : les industrial Workers of the World, agitateurs itinérants aux États-Unis, 1905-1919 / trad. Hsi Hsuan-wou, Julius van Daal. — Montreuil : L’Insomniaque, 2012 [févr.]. — 224 p. : ill. ; 24 cm. + CD

Annexes. — Impr. La Source d’or (Clermont-Ferrand). — ISBN 978-2-915694-57-4.

Wobblies & Hobos relate l’histoire des IWW, un syndicat américain fondé en 1905 par des militants radicaux et qui joua un rôle essentiel dans la lutte des classes aux Etats-Unis, notamment dans l’ouest du pays. Ils se firent connaître par une virulente campagne pour la liberté de parole, dont un épisode tragique, à Everett, dans l’État de Washington, se solda par de nombreux morts. Les militants des IWW, communément appelés Wobblies, fomentèrent de nombreuses grèves avant et pendant la guerre de 1914-1918, dont celles de Lawrence (1912) et de Patterson (1913), dans l’industrie du textile, furent endeuillées elles aussi par une répression féroce des milices patronales alliées aux forces de police locales. Lors de l’entrée en guerre des USA en 1917 contre l’Allemagne et ses alliés, le patronat américain sut convaincre le gouvernement fédéral d’en finir avec les Wobblies. Une vague de répression se déclencha contre eux et des milliers de militants furent emprisonnés pour « trahison » et « sabotage de l’économie en temps de guerre ». Les IWW ne s’en relevèrent pas, même si ce syndicat existe encore de nos jours à l’état groupusculaire.

Les IWW étaient nés en opposition au syndicat confédéral corporatiste, raciste et chauvin, AFL, fondé par Samuel Gompers en 1886. Les Wobblies recrutaient parmi les travailleurs non qualifiés de toute race et de tout sexe : la main-d’œuvre féminine sous-payée du textile, les mineurs et journaliers noirs comme blancs, les immigrés fraîchement débarqués et parlant à peine l’anglais, et surtout les travailleurs saisonniers qui sillonnaient le continent en resquillant dans des trains de marchandise : les vagabonds du rail ou hobos.

Contenu :

Un seul grand syndicat. La philosophie du syndicalisme unitaire
- Manifeste de la convention fondatrice des IWW (1905)
- Préambule des statuts des IWW (1908)
- Peins-la en rouge (Paint’er Red)
- Nous vous nourrissons depuis mille ans (We have feed you all for a thousand years)
- Ralph Chaplin : Solidarité à jamais (Solidarity forever) (1915)
- Harry Kirby McClintock : L’hymne à la haine (Hymn of hate) (1916)
Les bras croisés. La stratégie de l’action directe
- Vincent St. John : Les partis politiques et les IWW (1910)
- William Haywood : La grève générale (1911)
- Ben H. Williams : Le sabotage
- Joe Hill : A la santé du rebelle (The rebel’s toast)
Brûler le dur. Les hobos et les IWW
- Charles Ashleigh : Les errants
- T-Bone Slim : Les mystères de la vie d’un hobo (The mysteries of a hobo’s life)
Les orateurs de rue. Les campagnes pour la liberté de parole
- En route pour San Diego (We’re bound to San Diego) (1912)
- Jack Whyte : "Votre honneur" se fait tancer (1912)
- Walker C. Smith : Le voyage du Verona (1916)
Joe Hill. Le barde wobbly
- Joe Hill : Mes dernières volontés
- Joe Hill. Casey Jones, le briseur de grèves (Casey Jones, the Union scab)
Du pain et des roses. La grève du textile en 1912 à Lawrence
- Fred Beale : Grève ! (1937)
- James Oppenheim : Du pain et des roses (Bread and roses)
De la soie et des larmes. La grande grève de Paterson en 1913
- Bill Haywood : Qui est le chef ? (1913)
- Bill Haywood : La déchirure dans l’industrie de la soie (1913)
- Carlo Tresca : Avec "Big Bill" Haywood sur le champ de bataille
- Programme du Spectacle de la grève de Paterson
Les wobblies aux champs. Organiser les ouvriers agricoles
- Ed Jorda : Communion de classe (Class communion) (1912)
- Mortimer Arsinius Downing : Wheatland sanglant (1914)
- Pat Brennan : Chant de guerre de la moisson (Harvest war song)
- E. F. Doree : La récolte du grain (1915)
Les bûcherons se rebiffent. Les luttes dans l’industrie du bois
- Le bûcheron a-t-il une vie ? (1910)
- Covington Hall : Nous, les hobos et les rêveurs (1916)
- Le bûcheron, une histoire à dormir debout (1918)
- Ralph Chaplin : Wesley Everest (1921)
L’enfer des mines. La lutte des classes au Far West
- Ralph Chaplin : Le gardien de la mine (1914)
- Scottie : Le mineur
- Scottie : Ouvriers, unissez-vous
- Arturo Giovannitti : Quand le coq chante (1917)
Derière les barreaux. La guerre et la prison
- John Kendrick : Chrétiens en guerre (Christians at war)
- Ralph Chaplin : Le festin rouge (The red feast)
- Tulsa, 9 novembre 1917 (1918)
- Pierce Wetter : Les hommes que j’ai laissés à Leavenworth (1922)
Épilogue. Après la grande vague de répression
Rebel voices. Chansons des ouvriers en lutte et des vagabonds du rail aux États-Unis
 
Index des noms de personnes ; liste des illustrateurs identifiés.

SPIP | squelette | | Plan du site | icone suivi activite RSS 2.0