Bibliothèque du CCL

Accueil > Catalogue > Pourquoi le Daubé est-il daubé ? : histoire critique du Dauphiné Libéré

Pourquoi le Daubé est-il daubé ? : histoire critique du Dauphiné Libéré

Postillon, le

(2010)

(XXX - POS) --> étagère XXX — Médias

Pourquoi le Daubé est-il daubé ? : histoire critique du "Dauphiné libéré"  / "Le Postillon". — Grenoble : le Monde à l’envers, 2010 (91-Quincy-sous-Sénart : Impr. le Ravin bleu). — 80 p. : ill. ; 19 cm.

Précédemment publ. en feuilleton dans le journal Le Postillon, de 2009 à 2010. — Notes bibliogr. — ISBN 978-2-9536877-1-2.

C’est une affaire entendue depuis des dizaines d’années : dans les bistrots, les ateliers, les salles d’attente ou les chaumières ; à Grenoble ou ailleurs, on appelle Le Dauphiné Libéré le « Daubé ». Ce surnom lui va si bien, résonne tellement comme une évidence que personne ne se donne la peine de l’expliquer. D’où vient-il ? Un hasard, un mauvais jeu de mots ? On ne sait pas. Le Dauphiné Libéré est daubé, voilà tout. Pourquoi perdre son temps à le démontrer ? Mais à trop se reposer sur cet acquis, on en ignore les enseignements. Car chercher à comprendre pourquoi Le Dauphiné Libéré est daubé permet de faire un voyage au cœur de l’histoire de la Presse Quotidienne Régionale, de la presse en général et de la vie politique grenobloise et d’en ramener des éléments de compréhension et du critique du monde dans lequel on vit. Tel est le but de ce livre qui se penche sur l’histoire, le développement et le fonctionnement actuel du Daubé.

Le renoncement aux idéaux de la résistance
Les années 1950-1983 : quand les transformations techniques imposent la concentration de la presse
Corruption, quand tu nous tiens
Les années 2000 : le changement dans la continuité de la médiocrité
A la conquête de nouveaux publics et marchés : le lancement de Grenews
Les partenariats du Dauphiné Libéré : les tentacules d’un groupe presque totalitaire
Pourquoi le Daubé est-il daubé ?


Support et sortie (à vider en mot-clés) ; plus numéro d'inventaire et diverses récupérations :

Le Postillon est un journal de l’agglomération grenobloise paraissant à l’improviste. Son but est de traiter de sujets locaux avec esprit critique.

Le numéro 0 est paru en mai 2009, le numéro 7 en octobre 2010. Imprimé à 1 500 exemplaires, il est vendu à 1 euro à la criée (dans les manifestations, sur les marchés) ainsi que dans une trentaine de tabac-presse et quelques autres commerces ou lieux associatifs.

SPIP | squelette | | Plan du site | icone suivi activite RSS 2.0