Bibliothèque du CCL

Accueil > Catalogue > J’étais un chef de gang

J’étais un chef de gang

Madzou, Lamence

(2008)

(XXVII - MAD) --> étagère XXVII — Sociologie

La Découverte, 2008, 236 p, 22 cm,

ISBN 9178-2-7071-5611-2

4e de couv :

Un soir de juillet 1987 à Corbeil-Essonnes, quatre adolescents passent un pacte d’honneur et décident de monter leur bande : les Fight boys. Leur chef : Lamence Madzou. Pendant cinq ans, cette bande qui va jusqu’à compter près de cent membres, débouche sur la constitution d’un « gang », selon les termes de leur leader. Ce gang, assimilé aux Zoulous par les médias, défraye alors la chronique médiatique jusqu’à la mythique « guerre des trois ans » qui, de 1988 à 1991, voit s’affronter les bandes du nord et celles du sud pour le contrôle du centre de Paris.

Dans ce témoignage exceptionnel, Lamence Madzou raconte son parcours : depuis sa découverte de Paris, de la culture des rues, du mouvement hip-hop et de la violence et de ses codes, jusqu’à sa reconversion dans le bizness — drogue, racket, trafic de voitures — puis la prison. Il revient sur son expulsion au Congo en 1997, et sa confrontation aux atrocités de la guerre civile pendant plus de deux ans. Construit autour d’un témoignage exceptionnel, ce livre propose un regard inédit, de l’intérieur, de l’expérience des bandes, complété et mis en perspective par Marie-Hélène Bacqué. Alors que la question des bandes demeure toujours d’actualité, en particulier après plusieurs affrontements à Paris opposant des groupes rivaux à Pigalle ou Gare du Nord, cet ouvrage ni complaisant, ni diabolisant éclaire un phénomène social qui continue d’alimenter tous les fantasmes.


SPIP | squelette | | Plan du site | icone suivi activite RSS 2.0